News

Première Ligne recherche un·e collaborateur·trice pour du travail de rue

17 Mai 2024  
Première ligne
17.05.2024

Première Ligne recherche un·e collaborateur·trice pour du travail de rue à 60 %.

Fichier(s) joints

Le canton de Genève a adopté un ambitieux plan stratégique de prévention et de réduction des risques pour les consommateur·trice·s de crack. Pour répondre à ce défi, l’association Première ligne recherche des personnes motivées à participer à la construction d’actions de réduction des risques innovantes en faveur des usagers et usagères de substances.

Première ligne est une association privée de Réduction des Risques liés aux drogues qui compte plus de 70 collaboratrices et collaborateurs répartis en quatre dispositifs que sont :

  • le Quai 9 (espace d’accueil et de consommation),
  • le SleepIn (dispositif d’accueil de nuit avec possibilité de consommation),
  • le Pôle de valorisation qui apporte un soutien psycho-social,
  • Nuit blanche, une action de réduction des risques liés à l’usage de drogues en milieu festif

Vos missions

  • Assurer un travail de rue quotidien en journée et le soir dans une approche « d’aller vers »;
  • Contribuer à stabiliser et à améliorer les situations sociales et de santé des usager·ère·s ;
  • Orienter les usager.ère.s vers les services dédiés (services de santé, partenaires...) ;
  • Assurer des tâches de suivi de l’activité et monitoring (statistiques, rapport d’activités, évaluations, conventions de stages, etc.) ;
  • Collaborer étroitement avec le réseau socio-sanitaire genevois et romand ;
  • Participer à l’information, la formation et la sensibilisation de la population et des professionnels à la RdR et à la politique des drogues.

Profil recherché

  • Diplôme d’une Ecole Spécialisée en Travail Social (ESTS) ou Haute Ecole de Travail Social (HETS) ou formation jugée équivalente ;
  • Expérience professionnelle avérée dans le domaine du social, de la précarité et/ou des addictions, travail de rue ou TSHM serait un atout ;
  • Motivation et conviction de travailler avec des personnes en consommation active et plus spécifiquement autour d’une approche de réduction des risques (RdR);
  • Facilité de contact (capacité à tisser des liens avec des personnel fortement marginalisées), sens du travail en équipe, capacité d’organisation et d'improvisation, force de proposition ;
  • Attrait pour l’organisation du travail en cogestion ;
  • Bonne connaissance du réseau socio-sanitaire genevois et développement de celui-ci ;
  • Aisance rédactionnelle et maîtrise d’informatiques et bureautiques (Suite Office) ;