News

L'hyperconnectivité a voix au chapitre de la Stratégie Addictions

26.10.2023

La Stratégie Addictions inclura les comportements de type addictif en lien avec les écrans. Le Conseil fédéral a publié le rapport de réponse au postulat d'origine qui demandait un renforcement dans ce sens. En 2021, le GREA s'était engagé auprès des parlementaires à ce sujet.

Le postulat 20.4343 avait été déposé par la Commission de la science, de l'éducation et de la culture et accepté le 9 juin 2021 par le Conseil national. Il demandait au  Conseil fédéral "d'élaborer un volet spécifique contre les diverses formes de cyberdépendance. Ce programme, élaboré conjointement avec les cantons, les associations actives dans la prévention et les acteurs du secteur, doit couvrir les divers volets de lutte contre les addictions : éducation, prévention, traitement et réduction des risques". Si de prime abord le Conseil fédéral avait recommandé le rejet, son rapport publié le 25 octobre 2023 montre l'intérêt de renforcer les mesures. L'utilisation des écrans va croissant et les défis dans le domaine sont nombreux, tant pour les secteurs de l'éducation, de la formation, de la recherche ou des addictions.

S'il n'y a pas un nouveau plan de mesures spécifique à l'hyperconnectivité, il y a une volonté de programmer ou de poursuivre, dans le cadre du plan de mesures de la Stratégie nationale Addictions, et plus particulièrement le nouveau plan 2025 - 2028, les activités existantes. Tous les piliers devraient être concernés et un accent sera mis sur le comportement de type addictif en ligne. Cela correspond également à l'approche non liée aux substances et intégrant toutes les formes d’addiction des stratégies nationales Addictions et MNT. Deux activités importantes seront intégrées :

  • d’une part le groupe d’experts Cyberaddiction, mandaté par l’OFSP, et coordonné par le GREA et le Fachverband Sucht
  • d’autre part la plateforme « Jeunes et médias », dédiée à la promotion des compétences médiatiques.

Le GREA s'était directement engagé auprès des élus à ce sujet en 2021. Il salue la publication du rapport du Conseil fédéral, Il salue de cette intégration qui doit permettre d'évaluer la place spécifique et grandissante de ces problématiques dans le dispositif addictions. Toutefois, le GREA souligne que les moyens mis en œuvre actuellement sont sans commune mesure avec ceux qui peuvent être déployés par l'industrie et regrette que le Conseil fédéral n'ait pas décidé de développer des mesures spécifiques avec des moyens supplémentaires pour réduire et prévenir les risques inhérents à l'hyperconnectivité. Nous ajouter qu'un travail législatif est nécessaire pour une meilleure régulation de certaines pratiques, comme l'inclusion de microtransactions dans de nombreux jeux et applications.