Forces et faiblesses des essais pilotes de cannabis

03.12.2018

L'étude "Cannabis utilisé à des fins non-médicales: Feu vert pour des essais pilotes ciblés?" analyse la possibilité d'autoriser les recherches contrôlées sur la consommation récréative de cannabis. Elle pointe les avantages et les limites d'un tel projet.

Dans le texte "Cannabis utilisé à des fins non-médicales: Feu vert pour des essais pilotes ciblés?", Valérie Junod, professeure de droit aux Universités de Lausanne et de Genève, analyse la possibilité d'autoriser les essais contrôlés de consommation récréative de cannabis. Un projet apparu dans le cadre de la volonté du Conseil fédéral de faciliter l’accès au cannabis médical pour les patients qui en ont besoin et de rendre possibles des études scientifiques sur les modèles de réglementation concernant la consommation récréative du cannabis.

La spécialiste souligne notamment la nécessité d'intégrer un public aussi varié que possible à ces recherches. "Il demeure que si les essais pilotes n'incluent que des personnes bien portantes, on peut douter qu’ils débouchent réellement sur des connaissances nouvelles.  Au contraire, les projets-pilotes pourraient apporter une plue-value pour les personnes fragilisées."

L'analyse complète est disponible dans le PDF ci-dessous.