News

En 2021, il sera à nouveau possible d'acheter de l'alcool sur les aires d'autoroute

17 Décembre 2020  
17.12.2020

La vente d'alcool à consommer sur place ou à l'emporter est interdite sur les aires d'autoroute suisses depuis 60 ans. Brandissant les arguments de la liberté de concurrence et de la responsabilité individuelle, le Parlement avait adopté une motion en 2017 visant à mettre fin à cette interdiction. Cette nouvelle réglementation entrera en vigueur au 1er janvier 2021, et il sera alors possible d'acheter vins, bières et spiritueux sur le chemin de l'autoroute, au grand dam des organisations de prévention. 

"Distorsion de la concurrence", "mise sous tutelle absurde des citoyens et entreprises concernées", "situation injuste"... c'est avec ces mots que la motion adoptée par le Parlement en 2017 décrit la réglementation qui interdit la vente d'alcool sur les aires d'autoroutes (art. 6 al. 2 de l'ordonnance sur les routes nationales). Malgré quelques oppositions, cette motion qui avait tout de suite recueilli l'avis favorable du Conseil fédéral, a facilement été acceptée par les Chambres fédérales.

Ainsi, les restauroutes et autres stations-service situées sur les autoroutes pourront vendre et servir de l'alcool à leurs clients dès le début de l'année 2021, mais dans certains cantons seulement (en Valais, par ex.). D'autres cantons, tels que Genève, interdisent la vente d'alcool à l'emporter dans les stations-service selon leurs lois cantonales (LTGVEAT, art. 6 al. 1). Du moins, pour l'instant, car il est probable que la levée de l'interdiction au niveau fédéral suscite des réactions dans les cantons.

Sur l'autoroute, un tiers des contresens et un accident sur 10 sont dus à l'alcool. Le bureau de prévention des accidents prévient : si ces statistiques devaient grimper l'année prochaine, il se battera pour réintroduire cette interdiction.