La PF ado assiste à une présentation sur la sécurité routière et la consommation d'alcool

06 Novembre 2023  
06.11.2023
Les membres de la PF ado ont eu le plaisir de se rendre dans les locaux de la FVA pour assister à une présentation très intéressante sur une formation concernant la sécurité routière et la consommation d'alcool.

Les membres de la PFado ont eu le plaisir de se rendre dans les locaux de la FVA pour assister à une présentation très intéressante sur une formation sur la sécurité routière et les enjeux de consommation.

Fidji Jorat, chargée de prévention à la FVA, a présenté une formation qui traite de la sécurité routière sous les angles de la consommation de substances, de la fatigue, de la responsabilité juridique et de la gestion des risques liés à la conduite sous influence de substance psychoactive. Lors de la présentation, l'accent a été mis sur la manière dont la sécurité routière est compromise par l'usage de substances psychoactives et la fatigue. Les participant·e·s ont exploré l'impact de l'alcool et des drogues sur les capacités de conduite, y compris la persistance des effets et leur influence sur le comportement au volant. Des exercices pratiques, grâce à des simulateurs, ont permis d'illustrer ces effets de manière vivante.

Les participant·e·s ont également débattu sur le décalage entre la perception subjective d'être sous l'effet de l'alcool et la réalité objective de l'altération des facultés. Ainsi, il faut noter qu'un taux d'alcoolémie inférieur à 0,5 pour mille peut constituer un risque et diminuer les réflexes lors de la conduite. L'intervenante aborde la distinction entre la limite légale d'un taux d'alcool de 0,5 pour mille, souvent considérée comme la norme pour la conduite, et de 0,2 pour mille, qui peut rester significative dans les enquêtes consécutives à un accident.

La PF ado a également évoqué un sujet très important concernant la Réduction des Risques (RdR) chez les mineur·e·s et les problématiques socio-sanitaires. Face à ce constat, les professionnel·le·s se retrouvent dans une situation difficile, car le public mineur est majoritairement exclu des offres de réductions des risques. Ce thème urgent sera traité dans une prochaine séance de la PF ado.

A ce propos, le GREA rappelle qu’il propose une formation intitulée « Réduction des risques auprès des mineur·e·s : quelle responsabilité et quelle posture professionnelle ? », prévue en mars 2024. Elle s’adresse à tous les professionnel·le·s du champ des addictions. Dans une perspective interdisciplinaire, l’objectif est de combiner connaissance, prévention des risques, éthique et légalité dans la gestion de la consommation de psychotropes chez les jeunes. C'est notamment un moment d'échange constructif afin de savoir se situer et agir en contexte.