Soulagement suite au net rejet d'une initiative contre la recherche

12.05.2017
Type de document: 
Info

Une commission du National a largement rejeté une initaitve visant à limiter la recherche dans le domaine des addictions.

La Commissions de la sécurité sociale et de la santé publique du National (CSSS-N) a décidé, par 15 voix contre 9 en cette fin de semaine, de ne pas donner suite à l’initiative parlementaire « Préciser les exceptions en faveur de la recherche prévues par la Loi sur les stupéfiants » de Verena Herzog (UDC/TG). Cette initiative vise, en substance, à limiter les autorisations de recherche. Le changement de loi de la Lstup condamnerait ainsi les projets dans le domaine des addictions relevant des sciences sociales, politiques ou économiques ainsi que sur l'être humain dans un but autre que clinique.

La commission se prononce contre une restriction de la recherche dans le domaine des stupéfiants, car elle considère que les études réalisées en sciences sociales et économiques peuvent elles aussi produire des résultats utiles.

Le GREA est soulagé de cette forte opposition à l'initiative qui vise directement un blocage des projets pilotes des villes sur le cannabis. La recherche est un pilier central de notre société. Elle doit pouvoir se dérouler de façon transversale et de la façon la plus complète que possible afin de trouver des pistes pour répondre aux problèmes générés par ces produits sur le terrain.

Le texte devrait passer cet été en plénum.