Le plan britannique sur le tabac s'ouvre au vapotage

20.07.2017
Type de document: 
Info

Le gouvernement publie son rapport de contrôle du tabac. Il y reconnaît que le vapotage occasionne moins de risques et promet de renforcer la recherche.

Public Health England, le département de la santé britannique, publie son rapport "Vers une génération sans fumée" de contrôle du tabac. Si arrêter de fumer est difficile, le rapport explicite que 2 millions de consommateurs sont passés au vapotage et ont arrêté de fumer et que 470'000 autres utilisent ce moyen pour tendre vers un arrêt total.

Il semble évident, poursuit le rapport, que le vapotage est bien moins nocif que la fumée. Le gouvernement va soutenir les consommateurs qui désirent arrêter la fumée et qui vont se tourner vers le vapotage ou d'autres outils de réduction des risques. Public Health England a par ailleurs publié des recommandations à l'attention des organisations et employeurs afin que ces derniers aménagent des lieux pour les vapoteurs. Il est également mentionné que le vapotage ne doit pas être intégré aux règlementations sur la fumée passive.

Enfin, le gouvernement s'engage à poursuivre la recherche sur les moyens de réduction des risques. Une information basée sur les preuves scientifiques est encouragée.

Liste des thèmes / Descripteurs (3 max.):