La CFLA demande que la loi intègre les projets pilotes

22.11.2017
Type de document: 
Info

La Commission fédérale pour les questions liées aux addictions (CFLA) demande la modification de la loi sur les stupéfiants afin de mettre en place des projets pilotes sur la réglementation du cannabis.

La commission fédérale indépendante a toujours soutenu une politique drogue ouverte, renonçant à la pénalisation des consommateurs de substances psychoactives. Elle insiste sur une réglementation de ces dernières et en particulier du cannabis, la substance illégale la plus consommée.

Le projet pilote de réglementation bernois du cannabis a été récemment refusé par l'OFSP au grand dam des spécialistes des addictions. Pourtant, il posait les questions clés qui devront trouver une réponse tout bientôt et notamment : quelle est la forme de régulation adéquate ? Ce refus remet en cause le pragmatisme suisse en matière de drogue, comme l'avait souligné la Fédération des addictions dont fait partie le GREA.

La CFLA demande à ce que la loi sur les stupéfiants (LStup) soit modifiée au plus vite afin de permettre la mise en œuvre de ces projets de réglementation. Elle propose de le faire dans le cadre d'une révision totale de la LStup reniant l'orientation désuete actuelle sur les substances.