Dépendances 20 - Peut-on parler de rétablissement dans le domaine des addictions?

Dépendances

Titre: 
Peut-on parler de rétablissement dans le domaine des addictions?
Numero: 
N°20
Date de parution: 
01.10.2003
Téléchargez les articles

Edito par Viviane Prats

Ce numéro de dépendances traite du rétablissement: thématique transversale aux différentes disciplines qui portent leur regard sur la problématique des addictions. Nous vous proposons dans ce numéro plusieurs lectures du sens que prend la notion de rétablissement, en fonction des modèles ou des cadres théoriques qui traversent ces différentes pratiques. La première approche pose la question du rétablissement et des perspectives psychanalytiques. Comment cette discipline traite-t-elle la question de l’addiction? Comment cette approche particulière et exigeante peut-elle servir à la prise en charge des personnes toxico-dépendantes? La question du rétablissement signifie-t-elle l’abandon de la consommation? Peut-on véritablement guérir ou plus simplement apprendre à vivre mieux avec sa dépendance?

Explorer les pistes des leviers du rétablissement. C’est ce que nous propose le second article. Quelles sont aujourd’hui les panoplies d’outils disponibles pour prendre en charge les personnes toxicodépendantes? Comment les différentes approches peuvent-elles se combiner entre elles, de la motivation au changement en passant par le travail de deuil ou le modèle de soin transformationnel? Le troisième article, plus sociologique, nous propose d’observersur le moyen terme le devenir des patients de la Maison de l’Ancre. Après le traitement, que deviennent-ils? Ces indications sont évidemment utiles pour valider l’efficacité des traitements proposés. Et pour permettre aux politiques, en particulier, de se rendre compte que sortir de la dépendance ou apprendre à vivre mieux avec est un chemin long et tortueux. Qu’il n y a pas un bon modèle, mais que c’est bien la diversité et la multiplicité des prises en charge qui permettent des interventions plus efficaces, mieux ciblées en relation avec les besoins de ces moments de vie particuliers.

C’est ensuite Arnaud qui, avec ses mots, nous fera partager son vécu, un bout de son histoire de vie, ce qui dans son long parcours est ou a été le plus aidant. Juste de quoi permettre à ceux qui ne sont pas sur le terrain et dans la relation de ne pas oublier que, derrière les chiffres, les outils et les thérapies, il y a les personnes et leur histoire, leurs souffrances, mais aussi leurs espoirs. C’est enfin autour de la question épineuse de la réinsertion professionnelle que nous vous proposons pour conclure deux approches: l’une d’entre elles traitera des éléments qui permettent la réinsertion sociale ou professionnelle, à partir des expériences valaisannes menées par l’OSEO.

La dernière approche enfin, si elle se base elle aussi sur une expérience de terrain, nous emmènera dans une réflexion plus globale sur les entreprises de réinsertion: sont-elles véritablement une alternative à l’exclusion ou le signe du désengagement de l’Etat dans ce domaine?

 

Liste des thèmes / Descripteurs (3 max.):