Débat radio sur les cellules de dégrisement payantes

01.04.2015
Type de document: 
Audio/video

L'émission "En ligne directe" de La-1ère débat sur les cellules de dégrisement payantes qui ouvrent le 1er avril à Zurich et le 2 avril au CHUV. A Zurich, l'unité est rattachée à la police municipale et coûte jusqu'à 600 la nuit. A Lausanne, le CHUV demande une participation de 50 francs.

Une nuit au nouveau centre de dégrisement du CHUV coûte 50 francs la nuit. C'est le forfait demandé à la personne qui arrive en état d'ébriété. A Zurich, la participation du client peut aller jusqu'à 600 francs. Ce centre entre en fonction définitivement après quatre années de projet-pilote.

L'émission "En ligne directe" de la RTS propose ce mercredi 1 avril un débat sur cette prise en charge payante. Dans son sillage : l'initiative dite "Bortoluzzi" qui veut faire payer les personnes alcoolisées hospitalisées. Une révision de la loi sur l'assurance-maladie dans ce sens est en cours.Invités: Rebecca Ruiz, conseillère nationale (PS/VD); Jean-Félix Savary, secrétaire général du Groupement romand d'études des addictions(GREA); Stéphane Peiry, député UDC au Grand conseil fribourgeois.

Liste des thèmes / Descripteurs (3 max.):