Handicap et consommation problématique : quelle posture professionnelle ?

La consommation de substances psychotropes est entrée dans le monde du handicap et ses institutions. Les bases d'intervention éducative relatives au processus de protection du handicap sont questionnées. En partant de la pratique des équipes, nous inviterons les participants à réfléchir à l'adaptation de leur travail et à l'intégration d'une nouvelle posture professionnelle liées aux confrontations et aux situations de plus en plus compliquées en matière de consommation de substances légales ou illégales.

Objectifs

  • Dépasser le tabou de la consommation problématique chez les personnes vivant avec un handicap
  • Comprendre le lien entre consommation de substance et handicap
  • Adapter sa posture professionnelle pour réduire les risques de la consommation excessive

Programme

08h30        Accueil
09h00

Contexte des addictions en Suisse

Jean-Félix, secrétaire général du GREA

09H30

Produits psychotropes, conduites à risques et liens avec le handicap

Prof. Barbara Broers, responsable unité des dépendances médecine premier recours, HUG, vice-présidente Comission fédérale pour les questions liées aux addictions

10h15 Pause
10h45

Dilemme entre protection et  autodétermination de la personne

Manon Masse, professeure HETS de Genève, présidente de l'Association Internationale de Recherche en faveur des personnes ayant un Handicap Mental (AIRHM)

 11h30

Ateliers (1er tour)

1) Gestion des consommations en milieu résidentiel

Frédéric Pilleul, responsable Maison de l'Ancre (les E.P.I Genève), Richard Zalisz, responsable au CRMT, association ARGOS

2) Faut-il développer une approche spécifique, à l'image de celle sur la sexualité ?

Christine Fayet, formatrice consultante en santé sexuelle, association Sexualité Handicap Pluriels (SEHP)

3) Temps libre, loisirs et consommation

César Barboza, animateur responsable, Fondation Cap Loisirs et Gil Palau, co-responsable équipe TSHM-Rhône, Fas'e

4) L'automédication par des substances

Esther Hartmann, psychologue secrétaire générale de l'association genevoise des psychologues

5) Utilisation des cannabinoïdes à des fins thérapeutiques

Prof. Barbara Broers, responsable unité des dépendances médecine premier recours, HUG

6) Intervention précoce, repérage et handicap

12h30 Repas
 13h45

Une approche globale qui intègre la consommation de substances, exemple de l'Association de Parents et Amis de Personnes en situation de Handicap Mental (APEI).

Nancy Couvert, directrice générale APEI, Erika Dehais, psychologue coordinatrice du service d'accompagnement à la vie sociale (SAVS)

 14h30 Ateliers (2ème tour)
 15h45 Pause
 16h15

Table ronde - débat

Modération : Viviane Guerdan, présidente ASA Romand, Prof. Sandro Cattacin, département de sociologie, Université de Genève en collaboration avec les coordinateurs des ateliers

 17h00 Fin

 

 

Public cible :

Professionnels travaillant dans le champ de la déficience mentale, du handicap moteur, des problématiques comportementales et de santé mentale.

Date et lieu :

Le jeudi 18 janvier 2018 à Uptown Geneva, rue de la Servette 2, 1201 Genève

Prix :

120.00 CHF y compris le repas (90.00 CHF membres GREA et partenaires de la journée)

 

Dates: 
18.01.2018
Horaires: 
08h30-17h00
Prix membres: 
CHF 90
Prix non-membres: 
CHF 120
Liste des thèmes / Descripteurs (3 max.):